Mosellans "Morts pour la France"

J'ai longtemps pensé que les Mosellans annexés... et pour cause... ne pouvaient pas mourir pour la France !



Mais dans le cadre de l'opération 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux qui s'est déroulée le 6 septembre dernier, j'ai constaté que le soldat Pierre Gross, dit Deejean, avait été célébré. Né le 18 février 1877 à Kalhausen, il est "Mort pour la France" le 24 juillet 1915.

Copie d'écran de la carte des départements mis à l'honneur

Aussi, ai-je décidé d'entreprendre l'indexation des fiches publiées sur le site Mémoire des Hommes relatives aux #MPLF nés dans le département de la Moselle.
Dans les faits, il n'y a pas 893 Mosellans qui sont "Morts pour la France". À titre d’exemple et si l'on se base sur les cinq fiches des militaires nés un 2 novembre... on constate qu'elles concernent en réalité trois personnes différentes, dont deux citées à deux reprises.

Dans le cas d'Émile Joseph ADAM, sa fiche avait été préalablement indexée créant ainsi un doublon informatique... j'ai donc annoté la 2e fiche !
Pour ce qui est du sous-lieutenant Georges GUIDET, il existe deux fiches ; une fiche "soldat" et une fiche "officier" vraisemblablement réalisée après coup afin de faire apparaître le cas échéant des éléments spécifiques non pris en compte dans le modèle de base.

Enfin, en ce qui concerne Georges Émile BURGER, il n'existe qu'une seule fiche annotée le 2 novembre. Le webmestre a également été informée de la confusion engendrée par l'indication "Alsacien Lorrain"... devenue "Marius Lorrain" !

Depuis le mois de novembre 2014, la base s'est enrichie des Mosellans "Non morts pour la France" qui sont au nombre de 83...

Dans un cas seulement, la mention reste « non statuée » ; il s’agit du général Frédéric Henry Micheler né à Phalsbourg et décédé le 15 août 1917 à Lyon. Mourir ou ne pas mourir... pour la France ? C'est la question mosellane...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire