Z comme Ambulance Z

Le mot « Ambulance » désigne une formation sanitaire pouvant être déplacée en fonction des mouvements du front. Situées à proximité des lignes de combats, ces unités mobiles sont les premières structures hospitalières que rencontrent les blessés. Elles se spécialisent tout au long de la guerre en ambulances médicales, chirurgicales et Z pour les gazés.

L’aménagement des locaux est très variable et les ambulances peuvent s’installer dans des bâtiments existants ou faire usage de tentes ou de baraques en plein champ. Au début de la guerre, elles sont au nombre de 1 ou 2 par division, mais leur organisation évolue au fil des ans. Elles peuvent notamment être transformées en hôpitaux de campagne par l’adjonction de sections d’hospitalisation.

Maquette du groupement d'ambulance de Storkensohn
(Musée du Service de santé des armées)

Comme pour l’ensemble des problématiques sanitaires, les témoignages des médecins sont une source à privilégier. Lucien Laby, Louis Maufrais et Paul Voivenel ont terminé la guerre comme médecins en ambulance, ce dernier dans une ambulance Z spécialisée dans les soins aux soldats atteints par les gaz. Le 3 novembre 1917, le général commandant le 39e CA cite à l’ordre du corps d’armée l’ambulance 15/6.
a, grâce à l’habile direction de M. le Médecin Major de 2e cl Voivenel et au dévouement d’un personnel bien instruit par le même médecin, su faire face à une situation grave et est parvenue à donner les soins nécessaires, en un temps très court à près de 1 300 militaires intoxiqués [...] par le gaz de l’ennemi.1 
Les ambulances sont numérotées au début du conflit par deux chiffres mais la numérotation évolue ce qui complexifie encore la recherche d’une ambulance sur les théâtres des opérations. 

Détail de la page consacrée à Gérardmer (SHD, GR 9 NN 7 carton 192)
Le Service historique de la Défense conserve sur son site de Vincennes des archives produites par la direction du service de santé (sous-série GR 9 NN 7) dont le carton 192 renseigne sur les emplacements des formations sanitaires pendant la guerre 1914-1918, classées par ordre alphabétique des lieux de stationnement. Cette source a notamment été exploitée par François Olier, sur son blog consacré à l’histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre qui publie en ligne un abécédaire permettant de localiser des ambulances et des formations sanitaires de campagne en 1914-1918.

Ces listes alphabétiques ont également été réalisées d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine (19860726 et 19860727).
Basé sur la participation bénévole des membres de la communauté GeneaWiki, un projet collaboratif vise actuellement à numériser et à indexer l'état civil régimentaire de la Première Guerre mondiale afin d’en faciliter l’accès

Voici un bel objectif pour toutes celles et ceux qui ont peur de s'ennuyer maintenant que le ChallengeAZ touche à sa fin !

______________
1 Service historique de la Défense, dossier de carrière de Paul Voivenel, GR 8Ye 16351

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

C comme Carte du combattant