H comme Havre (Le)

Promis... j'avais choisi ma lettre H avant de connaître le nom de notre Premier ministre ! Et pourtant, j'avais l'embarras du choix entre les Hôpitaux permanents, temporaires, complémentaires (HC), auxiliaires (HA) bénévoles (HB)... et j'en passe !

Le Havre s'est imposé tout naturellement et pour de multiples raisons :

Henri-Georges ADAM (1904-1967) - Le Signal 1959-1960
Musée d'art moderne André Malraux (Le Havre)
- la première et non la moindre est la sortie prévue du guide Retrouver un ancêtre blessé en 1914-1918 à l'occasion du XXIVe Salon et Congrès National de Généalogie qui se tiendra au Havre les 8, 9 et 10 septembre ;

- la deuxième est mon appétence pour les Commémorations nationales et mon intérêt pour le 500e anniversaire de la fondation du Havre par François Ier ;

- la dernière et la plus objective tient au fait que la ville du Havre est tout à fait représentative du type de sources susceptibles d'être conservées par un service d'archives municipales.

Durant la Guerre, Le Havre met en place un dispositif pour soigner les blessés et aider les mutilés à se réinsérer dans la vie ; 15 hôpitaux militaires sont ainsi ouverts dans les lycées, les écoles, les associations ou les hôtels de la ville.

Les Archives municipales ont notamment consacré en 2015 une exposition au quotidien des Havrais durant ces années de conflit, dont une version numérique est accessible en ligne.

Écran d'accueil de l'exposition virtuelle
Les Havrais dans la Grande Guerre

Le Petit Havre, 02-02-1915, p. 2
Outre les nombreuses ressources iconographiques conservées par les Archives municipales, la numérisation de la presse locale du Havre permet de consulter en ligne Le Petit Havre d'il y a cent ans, projet labellisé et soutenu par la Mission du Centenaire.

On y trouve facilement des informations concernant les blessés en général et les médaillés militaires en particulier.

Commentaires

  1. Le Havre, ma ville d'origine !!! Enfin, une de mes villes d'origine, mais la plus récente. Merci pour les infos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso. je suis tombée sous le charme du Havre

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

C comme Carte du combattant