M comme Mineur de fond

J'aurais pu consacrer la lettre C à Creutzwald... mais je n'ai fait qu'y naître, à l’hôpital des mines... comme tous les enfants des employés des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) ; mon père était chef porion. Certains de mes camarades de classe ont encore opté pour ce dur métier... quelques années du moins avant que les mines ne ferment définitivement en avril 2004

L’arrêt de la production de la dernière mine française (La Houve) a mis un terme à l’exercice du métier de mineur de houille. Au début des années 50, quand mon père a commencé sa carrière, le charbon c'était l'avenir... Et d'ailleurs, il n'est pas parti en Algérie, comme les autres conscrits de sa génération, car le pays avait besoin de lui... au fond du puits !

Détail du livret matricule de mon père
Aujourd'hui, le Musée Les Mineurs Wendel permet de découvrir l’épopée des mines de charbon en Lorraine ainsi que la place importante tenue par le mineur. Le musée du carreau Wendel bénéficie du label Musée de France et fait partie du réseau des grands sites de Moselle

Logo des Grands Sites de Moselle
C'est à Saint-Avold, au Centre des archives industrielles et techniques que sont conservés les fonds des HBL grâce auxquels il est possible d'étudier l'histoire du bassin minier. Une histoire que la Lorraine partage avec d'autres régions. Créée en 2004, l’Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs  (ANGDM) compte près de 200000 bénéficiaires répartis sur tout le territoire français, qui ont exercé leur activité principalement dans le secteur du charbon, mais pas seulement…  

Logo du projet Mineurs du Monde
Grâce à un partenariat entre la Région Nord-Pas de Calais, les Archives nationales du monde du travail et l’ANGDM, le projet « Mineurs du monde » valorise l’expérience de la reconversion durable d’un territoire. La fresque interactive de l’Institut National Audiovisuel permet en outre de sensibiliser un large public à l’histoire de la mine mais également de l’après-mine.
 
Installé sur le carreau de l'ancienne fosse Delloye, le centre historique minier de Lewarde offre un plongeon dans l'univers de la mine tel qu'il était au début du siècle. 



Mon père adorait son métier, et paradoxalement, trouvait le mien [archiviste] très sale... Avec tous ces vieux papiers... qui ont trainé dans toutes les mains !

Commentaires

  1. Un métier que je ne connais pas bien. J'ai visité une mine ... d'ardoises située dans l'Anjou, et l'on se rend compte combien la vie devait être dure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant que mon père était en activité... j'avais constamment peur du coup de grisou... qui a emporté certains mineurs que nous connaissions. Mais mon père a encore pu profiter quelques années de sa retraite et de son jardin.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup le commentaire de votre père sur le métier d'archiviste. Il n'avait pas vraiment tort, la houille n'avait été touchée par personne d'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire... je trouve en effet qu'il y avait beaucoup de bon sens dans sa réflexion...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

K comme Kaas